aller au contenu

Angela Kornie : Laocoon

Des lignes sinueuses se déploient dans toutes les directions de l’espace pour explorer les images d’enroulements et d’entrelacs.

Constituée de métal poli, l’installation exploite la brillance du matériau pour créer des jeux de lumière. Il en résulte un scintillement, une sorte de vibration optique.
Des éclats du paysage se reflètent dans la matière métallique et troublent la perception de la forme.
L’effet recherché est une sorte d’équilibre instable.
Serait-ce un mirage ?

Assistants : Jean-Luc BEAUJAULT, Pierre BLANCHET, Malika GRONDIN-GAUTHIER, Matéo PROVOST
Remerciements à : Catherine CHAUVIRÉ, Dom CHABOT, Agnès GRONDIN, Rodolphe THIBAUD

18, 40 m x 9, 20 m x 4, 50 m (variable) – Aluminium, acier, inox, peinture