aller au contenu

Jonathan Bernard : Mangrove

Les racines ondulent sereinement au fil de l’eau en nous racontant la puissance des cycles de la nature mais également la fragilité du vivant.

Lumineuses sous le soleil ou spectrales au lever du jour et au couchant, elles dégagent une aura mystérieuses. Elles ondoient comme autant de présences serpentines et nous rappellent des paysages d’autres latitudes.

Ces apparitions soudaines sont peut-être les signes avant-coureurs de changements climatiques inéluctables...

La végétation aurait-elle entamé certaines mutations ?
Nos paysages seraient-ils déjà en train de se transformer ?

0.40 mx 3 m - Bois et chaux

 www.jonathanbernard.com